La compagne du footballeur lensois "souffre de plaies aux genoux, de griffures sur la poitrine et de marques sur le visage". Il a interpellé jeudi et affichait un taux d’alcoolémie de 1,64 g d’alcool dans le sang

La garde à vue du gardien du RC Lens (L2), Nicolas Douchez, a été prolongée. Le footballeur avait été interpellé jeudi vers 5h30 à Paris pour "violences conjugales".

Selon Le Parisien, les policiers ont trouvé "sa compagne nue, en sang, le corps couvert d’hématomes, pleurant, hurlant, au milieu de son appartement dévasté" et ont interpellé le joueur sur les lieux, "énervé, les yeux brillants, sentant fortement l’alcool".

D’après RMC, Nicolas Douchez affichait un taux d’alcoolémie de 1,64 g d’alcool dans le sang. Sa compagne porte des plaies sur les genoux, la poitrine et le visage.

Nicolas Douchez, 37 ans, s’est engagé en juillet pour trois saisons avec Lens où il est gardien titulaire. Il était auparavant deuxième puis troisième gardien au PSG de 2011 à 2016.

La réaction du RC Lens…

Le Racing Club de Lens "a pris connaissance des faits relayés par la presse et relatifs à la mise en garde à vue de Nicolas Douchez. Le club ne peut pas s’exprimer sur des faits qui, s’ils étaient avérés, se seraient déroulés dans un cadre strictement privé totalement étranger au club", a réagi le RC Lens sur son site internet.

Les femmes restent les premières victimes des violences au sein des couples : 123 femmes ont été tuées par leur compagnon, ex-compagnon ou amant en 2016, soit une tous les trois jours, tandis que 34 décès d’hommes étaient recensés, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.

Lens, 18e de Ligue 2 après 12 journées, n’a enregistré que trois succès, contre 9 défaites, depuis le début de la saison.  

Publicité

Votre commentaire

Les réactions à cet article ont été suspendues.