Le Verger

La Cidrerie ne possède pas encore ses propres vergers.  Nous sommes en projet de plantation pour cet hiver.

Actuellement, nous achetons encore des pommes en Basse-Normandie dans le département de l’Orne, où nous trouvons les variétés de pommes à cidre dont nous avons besoin et que l’on ne trouve pas dans le Béarn. Sachez que même si ce ne sont pas nos vergers, nous récoltons nous-même toutes les pommes dont nous avons besoin pour élaborer nos produits. Toutes nos pommes sont issus de vergers en agriculture biologique, ou de vergers qui ne subissent aucun traitement.

Avant de planter, nous avons préféré élaborer un 1er millésime et le faire déguster aux gens. La cuvée 2016 a été, semble-t-il, bien appréciée. Nous savons désormais ce que les Béarnais apprécient, et nous pouvons planter le même assemblage que nous aurons pour 50 ans.

 

Il faut savoir que pour fabriquer du cidre, trois types de pommes sont nécessaires; les pommes amères et douces-amères ( apportent les tanins et le corps au cidre), les pommes acidulées ( apportent l’acidité pour un coté fraicheur) et les pommes douces ( apportent le sucre).

 

Dans la culture de pommes à cidre, on trouve trois types de vergers:

  • les vergers dit « basses-tiges », greffé au pied de l’arbre, il est assez petit. Ce type de verger permet une mise à fruit plus rapide, et facilite la mécanisation de la récolte, c’est le verger de production. (environ 650 arbres à l’hectare, production adulte à partir de 8 ans).
  • les vergers dit « hautes-tiges », greffé une première fois au pied de l’arbre et une seconde fois à 2m de haut, c’est le verger traditionnel d’autrefois qui permettait une récolte de pommes l’hiver et le paturage des vaches le reste de l’année. ( environ 100 arbres à l’hectare, production adulte à partir de 15 ans).
  • les vergers dit « demi-tiges », greffé une première fois au pied de l’arbre et une seconde fois à 1m20 de hauteur. C’est l’intermédiaire entre le basse-tige et le haute-tige. Ils sont peu utilisés car les arbres sont trop bas pour permettre une récolte mécanique, et faire paturer des vaches dessous.( environ 300 arbres à l’hectare).
Verger hautes-tiges
Verger basses-tiges

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons récoltés des pommes dans des vergers basses-tiges conduit en Agriculture Biologique, et dans des vergers hautes-tiges qui ne subissent aucun traitement quel qu’il soit.

La Cidrerie Béarnaise plantera ses vergers en basses-tiges, notament à cause de la rapidité de mise à fruits.